Retour à Gabao #1

Hey You ! 

J’espère que vos vacances se passent bien. Pour ceux et celles qui travaillent encore, COURAGE ! Comme je vous l’ai dit dans mon précédent post, je suis actuellement au Gabon. J’ai de la famille là bas et je suis partie les voir quelques semaines après sept années d’absence. J’ai pu redécouvrir mon pays et me rendre compte à quel point il est beau. Je vous fait voyager avec moi avec quelques photos de mes deux premiers jours.

Jour 1

Je ne vous raconte pas les galères que j’ai eu avant d’arriver à destination. Comme le coffre qui ne s’ouvre plus arrivée à Roissy Charles de Gaulle, nous obligeant à sortir les valises par les portes arrières en panique. Finalement installée confortablement dans l’avion, je peux observer le paysage de Tunisie et du Nigéria avant d’arriver au Gabon.

 

Passage au dessus de la Tunisie

Passage au dessus du Nigéria

 

Arrivée au Gabon : On peut apercevoir le stade D’Angondjé un quartier de Libreville, la capitale.

Jour 2 

J’ai passé mon premier jour au Gabon chez mes grands parents. On a bien mangé ahah ! Vous pouvez voir les alokos (banane plantain frit sous forme de beignet) cuire dans la poêle et l’agneau griller au barbecue.

Après le repas et le racontage de vie en famille, on est allés à la plage à côté du quartier de la Sablière à Libreville. On s’est baladés, on a mangé des Badames ramassés sur le sable. C’est un petit fruit un peu sucré. Une fois qu’on a fini de le manger, on casse le noyau avec une pierre pour récupérer une sorte de noix. Les paysages sont à couper le souffle et on ne s’en rend pas vraiment compte en vivant là bas.

IMG_1614

Sur la plage je portais un pantacourt 1 2 3, un Body bleu Zara et un Kimono Pimkie  de la collection d’été.

 

Voilà mon Travel Diary, j’espère que vous aurez apprécié les photos. Je vous en montre plus demain à 15h. En attendant, prenez soin de vous 😊

XoXo Shanice. M 

N’hésitez pas à me suivre sur Instagram pour plus de photos.

                   IMG_1787 (2)

 

Suivre:

2 Commentaires

N'hésites pas à me dire ce que tu en penses