Je suis noire en 2018, est-ce un problème ?

Hey ! 

Pendant que je suis en train d’écrire, j’hésite beaucoup à sortir cet article. Pour tout vous dire j’y ai longuement pensé… Depuis la création de mon blog en fait. J’ai eu l’idée de faire un blog à la suite d’un débat sur l’appropriation culturelle, que l’on voit tous les jours. Comme d’habitude, je n’étais pas d’accord avec mes interlocuteurs ^^. Bref, là n’est pas le sujet. Ce que j’essaye de dire, c’est que j’ai lancé mon blog pour parler de sujets qui m’intéressent dont un en particulier, la place de l’homme noir dans la société d’aujourd’hui. J’ai lancé mon blog avec le premier article qui me présente, “Par le commencement”. J’avais très envie de faire un article parlant de la FEMME noire dans notre société actuelle. Puis je me suis dit, est-ce que ça intéresse vraiment les gens ? Est-ce que je vais choquer ? Est-ce que je vais être comprise ? Autant de questions qui m’ont poussé à centrer mon blog sur la mode alors que je voulais le tourner en blog mode (oui parce que c’est l’une de mes passions ça change pas) mais aussi en blog de discussion. Les gens ne lisent pas les blogs dit-on, ils préfèrent les vidéos. Les gens n’aiment pas les sujets qui fâchent. Tu veux plaire à tout le monde, non ? Aujourd’hui, j’ai décidé que non. L’article à la place de celui là devait être une autre tenue ( que j’adore d’ailleurs, stay tuned ^^), mais après avoir vu la campagne H&M avec un petit garçon noir tout mignon qui porte un sweat avec l’inscription “Le singe le plus cool de la jungle”, je me suis dit qu’à partir du moment où ça m’a interpellée j’avais le droit d’en parler ici, c’est mon blog après tout.

Guillemet

Le dérapage Guerlain, la mode Kylie Jenner, l’affaire Griezmann, la photo H&M ou plus grave l’esclavage en Lybie… 

 

 

Je ne vais pas m’étendre sur la polémique H&M, je pense que vous l’avez vu. Sinon, Google est ton ami ^^ De plus en plus de faits m’ont fait réfléchir sur ce que représentait l’Homme noir pour les autres Hommes (oui Homme avec un grand H). Le dérapage Guerlain, la mode Kylie Jenner, la black face de Griezmann, la photo d’H&M ou plus grave l’esclavage en Lybie (et pas qu’en Lybie, oui oui au 21ème siècle), la France-Afrique, les dictatures africaines, les génocides… Bref, vous l’aurez compris, la liste est longue.

Je ne vais pas vous mentir en disant que j’ai été victime d’insultes racistes, fort heureusement pour moi. Mais le racisme existe sous pleins de formes par exemple, le racisme ordinaire. Quand on te dit: “Oh mais toi t’as 50 frères et soeurs, non ?” “Ah bon ? Ton père s’appelle pas Mamadou ? Ah je sais Amadou, comme Amadou et Mariam. Quoi ? Ton père s’appelle Philippe mais… ” Je ris.  À chaque fois j’ai envie de répondre: euh oui, on a été colonisés tu te souviens ? C’est pour ça que tous les noirs ne s’appellent pas Mamadou mais ont gardé une certaine culture des noms occidentaux. Et ce n’est ni une honte de s’appeler Mamadou ni une aberration de s’appeler Philippe quand on est noir. (Mon père ne s’appelle pas Philippe, Philippe est un exemple ahah). Ce ne sont pas des réflexions foncièrement méchantes, c’est juste excusez-moi du mot, chiant. J’en ai entendu des vertes et des pas mûres sur lesquelles je vais passer parce que le racisme ordinaire est plus lié à l’ignorance qu’à un réel sentiment de supériorité raciale. (ça me fait froid dans le dos).

Sans titre-1

*Photos prises lors de mon voyage de 2016 au Gabon

Le racisme. Vous m’auriez parlé il y  quelques années, j’aurais eu tendance à vous dire mais non j’en ai pas subi donc ça n’existe pas tant que ça… Mais quand je vois la société dans laquelle on évolue, les propos des gens, même des noirs envers leur propre communauté (Oui les communautés existent bel et bien. On essaye à tout prix de les gommer mais elles existent et c’est pas plus mal à mon avis. Je remarque en vivant à Londres, toutes les communautés vivant en Angleterre sont représentées et tout le monde vit en harmonie, on découvre un peu de la culture de l’autre et c’est génial).

Je me dis que l’être humain n’a pas fini d’être bête. Combien j’ai lu de commentaires d’hommes noirs dire “Jamais je sortirais avec une fille noire, leurs faux cheveux, leurs grosses bouches, leurs grosses narines, c’est horrible”. Et ta mère elle est comment au juste ? Par contre, les mêmes attributs qui rendent la femme noire “laide” aux yeux de certains hommes (pas tous heureusement), vont être adulés chez des personnes comme les Kardashians, alors que tout ça est faux. Le pourquoi du comment je parlais de l’effet de mode Kylie Jenner. (Et non toutes les femmes noires n’ont pas de grosses fesses…) Le fait de ne pas être attiré par les femmes noires c’est un fait, comme dit ma mère, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. De là à dénigrer ta propre communauté, c’est un manque de respect qui généralise le manque de respect qui visent souvent les noirs. Si même nous même on ne se respecte pas qui va le faire à notre place ?

Certains diront que je suis trop réac^^Je l’ai déjà entendu 200 fois voir plus. Peut-être, mais si je ne réagis pas quand j’estime que les noirs sont lésés, jugés, réduits je pense qu’on ne ferait pas avancer les mentalités. Si chacun ne fait pas un petit pas même minime, personne n’avancera et on stagnera toujours à une ère où faire une blackface ne choque pas grand monde puisque : l’histoire de l’esclavage (qui n’est pas que l’histoire de l’Afrique mais aussi d’une grande partie du monde) est enseignée en coup de vent à l’école, des actes à connotation racistes ne sont pas considérés comme raciste s’ils sont fait par une personne non raciste…. J’en suis moi-même arrivée à un point où j’aimerais découvrir le monde, mais j’ai toujours la petite question dans ma tête: “Est-ce que les noirs sont bien vus dans tel ou tel pays?” Bon ça va pas m’empêcher de voyager ceci dit mais c’est quand même une méfiance qui reste en moi.

Pour résumer je suis fière d’être noire, fière d’être française, fière d’avoir un mélange de culture occidentale et africaine. J’adooore le fromage et je raffole d’allocos (Alloco ? google mon ami). Au fond on est tous humains et je déplore que des êtres humains puissent abuser d’autres être humains pour le pouvoir, pour le sentiment de supériorité pour une couleur de peau, pour une religion… Dans cet article écrit au fur et à mesure de ma pensée, sans victimisation, je parle de la société que je connais, que je côtoie tous les jours. Je suis noire est-ce un problème pour trouver du travail ? Pour voyager ? Est-ce que je peux aller partout sans être blessée dans mon identité ? Autant de questions que je me pose trop souvent.

 

Suivre:

2 Commentaires

  1. Gaelle
    janvier 14, 2018 / 6:01

    Tout est dit ma cherie! Continue comme ca♥️

    • shaaniceem
      janvier 14, 2018 / 6:05

      ❤️

N'hésites pas à me dire ce que tu en penses