Voyager seule, pourquoi pas ?

Hey,

   Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un sujet qui me travaille plus le temps avance. Voyager seule. Voyager seule en étant une femme en plus. Cela aurait tendance à avoir l’air plutôt dangereux, non ? Surtout si on va loin dans un pays qu’on ne connaît pas. Récemment, j’en ai discuté avec ma mère qui m’a dit que pour elle, toute la beauté du voyage se trouvait dans le partage. Partager un bon repas, partager l’émerveillement devant un beau paysage, échanger sur des découvertes etc.  J’étais plutôt d’accord avec elle. Seulement, en pratique tout ne se passe pas tout le temps comme ça. Entre les gens qui peuvent au début puis à cause d’un budget restreint ne peuvent plus, ceux qui se démotivent ou ceux qui n’ont pas les mêmes envies tout simplement. Pourquoi se priver de découvrir tout ça parce qu’on est seule ? 

Actuellement en année de césure, c’est le moment idéal pour voyager et découvrir un peu le monde avant de ne plus en avoir l’occasion. Tout le monde n’étant pas disponible à ce moment là, le voyage seul s’impose à moi. J’ai vraiment envie de partir loin et vivre des expériences qui me changeront mais comment ne pas se poser de questions ? Je suis une femme, je suis seule, comment ne pas avoir peur ? Comment ne pas ressentir l’ennui ou la solitude ?

 

 4 bonnes raisons de voyager seule

   Une façon de tester ses limites & être plus débrouillarde

Quand on part seule, on on est moins tentées de compter sur les autres pour se sortir de certaines situations. C’est une manière de se renforcer et forger son caractère. Ne pouvoir compter que sur soi-même nous renforce et on peut en retirer une grande fierté et se trouver des capacités insoupçonnées. Se retrouver seule pour mieux se découvrir. Ainsi, les questions de solitudes et d’ennui n’ont plus lieux d’être. La clé est de se faire confiance et de suivre son instinct. Dans la plupart des situations, l’instinct ne nous trompe jamais et permet de décupler ses qualités. 

   Être plus ouverte à la rencontre

Voyager seule, c’est aussi être plus ouverte à la rencontre. En effet, quand on est accompagnées on a tendance à se renfermer avec la personne avec qui on est partie. On découvre de ce fait moins les personnes qui nous entourent, on s’aventure moins. Pour être au contact des gens, encore faut il le vouloir. Des endroits comme les auberges de jeunesse ou des concepts comme le couch surfing peuvent être un bon moyen pour se mélanger. 

    Être libre de faire ce qu’on veut 

La liberté. C’est plus facile d’être libre de ses mouvements quand on est seule. Plus besoin de faire plaisir à tout le monde. C’est un plaisir égoïste, certes, mais c’est un moyen de faire tout ce dont on a envie sans se poser de questions. Plus besoin de savoir si ça va plaire à Pierre, Paul ou Jacques. Ce qui compte désormais c’est soi-même.

    Se décomplexer

Partir à l’aventure seule c’est se recentrer sur soi-même, rencontrer des personnes qu’on ne connaît pas et pouvoir se ré-inventer. C’est faire des choses qu’on ne ferait pas forcément dans notre vie de tous les jours. Manger au restaurant seule par exemple et ne pas en avoir honte. Se rendre compte que tout le monde s’en fout en fait. Être à l’aise avec soi-même et ne plus être embarrassée d’être seule.

Des conseils pour être en sécurité

  Trouver une communauté

Partir en voyage seule ne veut pas forcément dire être isolée du monde. Comme je le disais plus haut, on peut partir dans un certain cadre pour faciliter les rencontres. Que ce soit faire du couch surfing, partir dans une association humanitaire, retrouver une communauté grâce à un groupe Facebook type les français à Londres, Vancouver, Sydney etc. C’est toujours plus rassurant d’avoir un cadre si jamais la solitude fait vraiment peur. Si le budget vous le permet, vous pouvez vous payer un guide. C’est une bonne alternative pour se sentir plus en sécurité avec quelqu’un qui connaît bien les lieux. 

   Être bien préparée 

Cela semble peut-être évident. Je dirai que pour partir en voyage seule, surtout en tant que femme il faut être doublement préparée. Savoir comment on va se déplacer, où on va aller, ce dont on a besoin, où on va dormir exactement etc. C’est plus simple pour éviter les imprévus et les situations stressantes. Le plus important, c’est de donner régulièrement des nouvelles à au moins une personne qu’on connaît. Ma mère me demande toujours le numéro de vol ou de bus, l’adresse où je reste et je dois la prévenir quand je suis bien rentrée dormir. Cela permet d’être plus rassurée.

   Ne pas avoir l’air perdue 

Ne pas avoir l’air d’une touriste qu’on peut facilement arnaquer ou agresser peut s’avérer difficile. Une des clés pour éviter au maximum ce genre de situation est de gagner en assurance. Avoir l’air d’être sûre de son chemin (même si ce n’est pas le cas). Si jamais on est vraiment vraiment perdue, jauger les gens avant de demander son chemin. C’est bête, mais en tant que femme, j’aurais tendance à demander mon chemin à une femme. Sinon il existe des applications GPS hors lignes qui permettent de se repérer sans internet. Par exemple, Maps.me ou encore Maverick GPS. C’est simple d’utilisation, il suffit de télécharger l’appli et la carte de l’endroit où vous voulez vous rendre quand vous avez du Wi-Fi.  Une fois la carte téléchargée vous pouvez vous repérer sans connexion et ça use moins la batterie.Une autre application pour laquelle je vis, CityMapper qui utilise le data mais détail super bien l’itinéraire selon moi. Un autre conseil : pour ma part je sais que mon iPhone se décharge à la vitesse de la lumière. Pour anticiper, j’emmène avec moi une batterie portable pour éviter d’être archi perdue au milieu de nulle part. Ca m’avait beaucoup aidé quand mon téléphone s’était éteint à 40% à cause du froid glacial de Berlin.

   Se renseigner sur les moeurs du pays avant 

Ce conseil vaut vraiment si on part à l’autre bout du monde. Le comportement à adopter n’est pas le même partout. Certains codes changent et pour éviter de s’attirer des problèmes, il vaut mieux les suivre. Cela peut aller de la manière de s’habiller, de parler aux gens. Avant de partir, renseignez-vous aussi sur les attrapes touristes. Cela évite de se faire arnaquer bêtement et reconnaître quand on essaye de tirer avantage de vous. Une bonne chose également, est de se connaître les endroits un peu plus dangereux de la ville où vous êtes et partir en connaissance de causes. N’allez pas vous promener avec votre appareil photo autour du cou dans un quartier pas très sûr, par exemple. Lire des témoignages de personnes comme vous qui peuvent vous mettre en garde afin d’adapter votre comportement.

Si vous avez des conseils, ou encore des bonnes raisons de voyager seule vous êtes les bienvenu(e)s en commentaires.

À la prochaine pour un autre article.

 

 

 

 

 

Suivre:

N'hésites pas à me dire ce que tu en penses