Tips de blogueuse – Ce que j’aurais aimé savoir en ouvrant mon blog mode

Hey, 

Un article qui change un peu de d’habitude. Je vais vous révéler des “tips” que j’aurais aimé connaître en ouvrant mon blog. Le blogging est vraiment devenu une passion pour moi. J’apprends dans ce domaine tous les jours. Le meilleur moyen d’apprendre c’est de pratiquer et de ce tromper. Cela permet d’apprendre de ses erreurs. En 2ans sur cette plateforme, j’ai appris à essayer de la maîtriser au mieux. Je vais aujourd’hui avec vous des conseils que j’aurais aimé qu’on me donne en commençant.

comment booster son blog

      #1 C’est un travail de longue haleine 

C’est un conseil un peu bateau. Seulement, je me suis un peu lancée tête baissée dans cette aventure qui me passionne et éveille ma curiosité quotidiennement, mais qui est tout de même chronophage. Il y a plusieurs étapes que je suis entre la réflexion sur l’article et la communication autour de ce dernier. Comment se passe l’élaboration d’un article ?

  • Imaginer l’article : En général mes carnets et les notes de mon téléphone sont remplies d’idées d’articles.
  • Faire une liste des props dont j’aurais besoin : Ce que j’appelle les props, ce sont les outils dont j’aurais besoin pour mes photos (tenues, décoration, lieux, produits etc.)
  • Organiser les shoots photos : Mon blog étant une activité annexe, il faut que je trouve du temps pour faire les photos. En effet, je suis étudiante à côté et cela demande une organisation. Je vous en avais parlé en story Instagram, je prends généralement mes photos toute seule ou avec mon frère avec lequel je suis à l’aise devant la caméra.
  •  Retoucher les photos/ Faire les montages photos : Cette étape est en général très rapide. En effet, j’ai déjà mes presets pré-établies. Je n’ai qu’à les appliquer sur mes photos et les ajuster à ma guise. Je vous en reparlerai plus loin dans l’article. Cependant, si vous n’avez pas lu l’article où je vous explique comment je retouches mes photos sur mon portable, c’est par ici. Si vous lisez souvent mes articles, vous savez que de temps à autre, j’aime faire des montages photos pour rendre l’article plus agréable à lire. J’utilise ainsi Photoshop ou Canva.com
  • Ecriture de l’article :  C’est une étape qui dépend du thème de l’article. Si c’est un look, l’écriture est moindre, si je débrief sur des produits, l’article prend plus de temps à écrire car je donne mon avis après avoir tester les produits. C’est le cas pour mes skincare routines ou encore mon avis sur le savon noir Dudu Osun.
  • Communication : Une fois les articles publiés, c’est bien beau, mais il faut des gens pour les lire, car c’est avant tout du partage.  Alors là, je ne vais pas vous faire un dessin tout le monde connaît les réseaux sociaux. Mon réseau social préférée est Instagram. C’est une super plateforme pour les créateurs de contenu. L’autre réseau social que j’affectionne particulièrement est Pinterest.
  • Et on recommence : C’est un processus sans fin si on veut créer et captiver une communauté.

      #2 Demande un investissement financier

Je me suis rendue compte au fil du temps, que je devais investir un minimum dans mon blog si je voulais qu’il soit un minimum qualitatif. Alors, je vous rassure, je n’ai pas dépensé des milles et des cents. J’ai essayé de dépenser le moins possible afin d’optimiser mon travail.

  • Photos: On peut s’en sortir en prenant des photos avec un téléphone avec une assez bonne qualité. Pendant 1 an, j’ai pris mes photos avec l’iPhone 6 et je m’en suis bien sortie. Au bout d’un moment, j’ai voulu upgrader mes photos donc j’ai économisé pour investir dans un appareil photo. J’utilise le Sony Alpha 6000 qui a un très bon rapport qualité/prix. De temps en temps je continue à prendre mes photos avec mon iPhone 7 Plus qui prend des photo géniales surtout les portraits. J’ai également investis dans un trépied, pour prendre mes photos toutes seules. Il me facilite vraiment la vie.
  • Template de blog : Pareil que pour les photos, j’ai évolué pendant 1 an en utilisant des templates WordPress gratuit. J’ai très bien fonctionné avec ces templates. WordPress a un large choix de design de blog très jolis. Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait une faible marge de manoeuvre au niveau de la création et de la mise en place d’outils (par exemple: mes achats coups de coeur, bannières, logo etc.) Est-ce que j’ai investi entre 1000€ et 10 000€  pour un nouveau design personnalisé ? NON ahah. J’ai découvert Pipdig qui est une plateforme qui propose des templates (blogger ou wordpress) hyper design pour un prix aux alentours de 50/60€. Il y a une équipe très réactive en cas de problème avec le site. Je sais que j’ai déjà eu des bug et j’avais juste à envoyer un e-mail un membre de l’équipe de web designer pour que le problème soit réglé dans les 24H.
  • Nom de domaine
  • Tester des nouveautés, se tenir au courant des tendance a un coût.

IMG_6007 4

      #3 Avoir une ligne éditoriale & une charte graphique

La “concurrence” est rude au niveau du blogging de nos jours. Tout le monde parle plus ou moins des mêmes sujets. Qu’est-ce qui fait que vous suivez une blogueuse plus qu’une autre ? Sa différence. La différence peut se trouver dans un style excentrique, une personnalité peu banale, un ton humoristique, une forte créativité… Il ne faut pas hésiter à cultiver sa différence pour avoir un blog unique et qui nous ressemble. C’est également vrai pour la charte graphique, elle nous permet de nous différencier. C’est quelque chose sur quoi je travaille encore aujourd’hui.

      #4 Ne pas oublier que c’est du partage 

Il ne faut surtout pas perdre de vue qu’il est indispensable de communiquer et partager avec ceux qui nous lisent. Tout l’intérêt d’un blog c’est l’échange et le partage. Avoir des retours des lecteurs et des avis permet non seulement d’avancer mais également de créer une communauté autour d’une passion.  Ce n’est pas tout, partager avec d’autres créateurs de contenu peut-être intéressant pour discuter. Au fond, qui mieux que quelqu’un qui partage la même passion que vous peut vous comprendre ? Je n’hésite pas à commenter les blog ou instagram d’autres blogueuses, à me rendre à des évènements. Cela me permet non seulement d’apprendre des autres et de faire de nouvelles belles rencontres.

      #5 Être curieux & débrouillard

Avoir un blog demande de se spécialiser dans plusieurs domaine : le webmarketing,  la photographie, le design etc. C’est une activité un peu en autodidacte qui demande énormément de curiosité. Lisez des livres, des blogs d’entrepreneurs, suivez des formations. Il y a tellement de ressources sur internet aujourd’hui pour apprendre. Il faut être très observateur et pouvoir s’adapter à toutes situations. Par exemple, je sais que “J’essaye” de publier un article au moins une fois par semaine. Or, je n’ai pas toujours quelqu’un pour me prendre en photo. Solution: j’ai investi dans un trépied pour pouvoir me prendre en photo toute seule sans déprendre d’une autre personne.

      #6 Pinterest 

J’ai longtemps sous-estimé le pouvoir de Pinterest. Déjà cette application est ma préférée (après Insta). Elle permet de trouver de l’inspiration mais aussi de gagner du traffic. En publiant sur pinterest sous forme d’épingles ses articles, on touche une plus large audience. En effet, les mots-clés permettent à nos épingles d’être vues (lire des articles sur le référencement sur pinterest). J’ai ainsi professionnalisé mon compte pinterest pour avoir des statistiques des personnes qui ont visité ou cliquer sur mes épingles.

      #7 Booster sa créativité

Cela est devenu un automatisme maintenant pour moi. J’observe et je prends note d’absolument tout. Sur mon téléphone j’ai une note qui déborde d’idées de tenues, de noms de rue pour shooter, d’idées d’article, de props pour des photos etc. je m’inspire de tout. Cela peut aller du musée, à un mur que je trouve joli. Le tout reste de trier toutes ces idées. Être créatif, c’est bien mais cela peut parfois nous désorganiser. C’est la raison pour laquelle j’établis un planning de mes articles sur le calendrier de mon téléphone. C’est un mini rétro planning que j’essaye de suivre. Il me permet de trier les idées réalisables et celle qui prendront un peu plus de temps et d’investissement.

      #8 Être intuitif et se faire confiance 

Certes, il y a toute une préparation dans l’élaboration d’un article. Cependant, j’essaye parfois d’être spontané. Quand un sujet me tient à coeur, je me laisse guider par mon instinct et mon intuition. Et c’est dans ces articles, que je mets le plus de coeur. Cela se ressent au niveau de la lecture et c’est souvent ceux-là qui plaisent le plus.

      #9 Ne pas avoir peur de se tromper 

L’échec est souvent considéré comme quelque chose de négatif. Or, il nous permet d’avancer et d’apprendre. Tout cela à condition qu’on analyse ce qui n’a pas été. Il faut oser (qui ne tente rien n’a rien).

      #10 Être patient

Comme dit le diction : Rome ne s’est pas faite en un jour. Cela prend du temps pour acquérir une audience et une communauté. J’ai parfois eu tendance à me démotiver mais ce qui me fait tenir, c’est la passion. J’aime beaucoup écrire, essayer d’être créative dans mes photos et mes tenues. J’ai conscience que tout ne va pas arriver tout de suite tout cuit. Il est important de s’en rappeler pour que ce ne soit pas une source de démotivation.

 

Suivre:

N'hésites pas à me dire ce que tu en penses