5 choses apprises en 2018

Hey,

Je n’arrive pas à croire que l’année est déjà finie. Elle est passée en un éclair. Cette année 2018 a été juste dingue ! J’ai réalisé pleins de mes rêves. J’ai vécu à Londres (la ville de mes rêves), j’ai voyagé dans 6 pays différents. Je me suis donné les moyens d’accomplir mes objectifs. Bien sûr il y a eu des bas, mais j’ai su en tirer du positif pour avancer. Les déceptions de 2018 m’ont permis d’ouvrir les yeux sur ce que je ne voulais absolument pas dans ma vie et être reconnaissante pour ce que j’ai déjà. 2018 a été source d’apprentissage et je suis là pour partager avec vous 5 choses que j’ai apprises en 2018.

5 cboses apprises en 2018

       1. Aide toi et le ciel t’aidera. 

Tu ne peux pas attendre des autres que les choses se fasse. La personne la plus importante dont tu as besoin pour t’accomplir c’est toi-même. J’ai appris au travers du blog à me donner les moyen d’arriver là où je veux. Je n’y suis pas totalement mais c’est en bonne voie. Je m’interroge sans cesse sur ce que je pourrais améliorer et comment. Pour cela, je suis devenue très curieuse (je l’étais déjà un peu). Cela vaut aussi pour la recherche de stage, l’organisation d’un voyage qui me fait rêver. J’ai mis tous les moyens en place pour atteindre ces objectifs. J’ai réalisé qu’il fallait parfois investir, parfois sacrifier des choses pour pouvoir atteindre ce que l’on veut. Tout ne peut pas arriver sans efforts de notre part. Et puis, la récompense est toujours plus savoureuse quand on a travaillé pour.

2. Ne pas se laisser distraire par les « on dit ».

Avant de partir en Afrique du Sud, j’ai eu beaucoup d’avis sur ce voyage quant à la dangerosité du pays. On m’a beaucoup conseillé de ne pas y aller par des retours d’expériences d’une personne qui connaît une personne qui connaît une personne. Cela m’a presque dissuadé de m’y rendre. J’ai failli accepter un autre stage à la place de ce voyage tellement cela me faisait peur. Et puis comme je vous en avais parlé dans l’article « voyager seule, pourquoi pas ? » , eh bien j’étais toute seule dans un pays dangereux. Alors après avoir fait des recherche qui m’ont bien glacé le sang genre le taux de criminalité de pays ou encore le nombre de viol par an, j’ai décidé qu’il valait mieux avoir des remords que des regrets et me faire mon propre avis. Ma propre expérience. Ne pas seulement me baser sur les dires et sur les chiffres du pays. Ma mère dit que je suis une casse coup. C’est bien le cas, ce voyage était risqué on ne va pas se mentir, mais je ne regrette absolument pas. C’était la meilleure chose que j’ai faite dans mon année et je l’ai apprivoisé de telle sorte que cela ne se transforme pas en scénario catastrophe. (À lire : « Mon roadtrip en Afrique du Sud« , où je donne des conseils à la fin pour voyager safe dans ce pays.) Tout ça pour dire que malgré les réticences des gens aussi fondées soient elles, il faut suivre son instinct et se faire son propre avis. Quoi qu’il arrive ce sera une leçon.

       3. Si nos rêves ne nous font pas peur, alors on ne rêve pas assez grand. 

J’ai réalisé en 2018, qu’il était important de se fixer des objectifs dans la vie. J’appelle ça aussi des rêves. Seulement objectif ça sonne plus « je vais accomplir ce que je veux », alors que rêve sonne plus « si seulement je pouvais… » Bref, vous avez compris (j’espère). C’est normal d’avoir peur. La peur peut nous permettre de nous surpasser. Mais aussi d’être pragmatique. Si quelque chose nous fait peur alors on fait en sorte que je le chemin qui nous mène à elle soit moins effrayant. On met en place de nouveaux moyens. On se surpasse. Ce que je veux dire c’est qu’il ne faut pas se brider sous prétexte qu’on juge que l’objectif n’est pas atteignable.

       4. Profiter des gens importants pour nous 

C’est con comme phrase (oui je vous prépare déjà à la phrase suivante ahah). Le plus important dans la vie, c’est l’amour. C’est dit ! C’est bête, c’est gnangnan mais c’est vrai. On a tendance à prendre les gens pour acquis. Mais c’est une erreur, alors je me promets en 2019 de profiter un maximum de ma famille, de mes amis etc. Tout le monde n’a pas cette chance alors il faut en profiter. On a toujours le temps.

       5. La loi de l’attraction 

Cette idée m’a aidé à me motiver. Notamment quand j’ai du chercher un stage. La recherche m’a semblé interminable après refus sur refus sur refus. L’optimisme, être positif. Cela attire des bonnes choses. Se replier, se lamenter, enfonce encore plus dans des choses négatives. Vous pensez positif, des choses positives arriveront par la suite. C’est pas aussi facile que ça bien sûr. Cela n’arrive pas tout de suite tout cuit (Cf. apprentissage numéro 1). MAIS, penser positif motive et attire des ondes positives autour de soi. C’est quelque chose dont j’essaye de me souvenir quand je suis dans le down (ça et l’apprentissage numéro uno, toujours lui).

Je garde ces apprentissages précieusement ! Je les relirai en 2020… Mon dieu 2020. Le temps passe trop vite alors autant faire le maximum maintenant on sait jamais. Je vous souhaite une excellente année 2019 ! De l’amour, des rêves réalisés, des jobs décrochés, de la thune. Même s’il y a des bas c’est toujours une leçon ou un prétexte pour être encore plus fort.

Suivre:
Partager:

N'hésites pas à me dire ce que tu en penses


Vous recherchiez quelque chose?